Paris 10e, France

Faubourg

"la filature, une histoire de fils et de liens"

En savoir plus sur le projet

PROGRAMME

Reconversion d’une friche industrielle en maison de l’entreprenariat

PHASE

Livré en 2014

MAITRISE D’OUVRAGE

FONDATION ENTREPRENDRE

MAITRISE D’ŒUVRE

ARTEFAKT

MISSION

Maîtrise d’œuvre complète

Coût

1 041 000 € HT

Filature

Située au cœur de Paris, capitale européenne aux multiples strates urbanistiques et architecturales, dans le 10e arrondissement, au 32, rue du Faubourg Poissonnière, « La Filature » s’érige en indéniable témoignage de la prégnance d’un patrimoine industriel ayant marqué la ville mais également toute une époque.

Ce projet consistait en la rénovation d’un immeuble de bureaux en espace de Co-Working.

Le bâtiment - Anciennement une Filature :

La Filature maintient cette échelle caractéristique représentée par des éléments d’architecture bien repérés : travail de maçonneries en briques claires, linteaux ouvragés métalliques, verrière, enduits plâtre, toiture zinc de faible pente, bandeaux, fenêtres verticales, etc…
Cette réhabilitation a été le moyen de redonner à l’immeuble son aspect d’origine par une requalification des façades (ravalement) et rappeler, par des éléments nouveaux d’architecture d’intérieur, l’esprit de la Filature.

Harmonie - Matière - Mémoire

Lumière, seuils, proportions, harmonie géométrique et évènements plastiques se conjuguent dans un même élan le long d’un parcours sur le fil de la mémoire. La mémoire d’un lieu à part, marqué par les réminiscences d’un passé faubourien et industriel.
Lorsqu’on franchit le seuil du bâtiment, on est immédiatement séduit par un détail, une odeur, une rampe d’escalier, une couleur chaude, une matière, un mobilier.

Une véritable incitation à poursuivre la visite.

faubourg
faubourg

Le hall d’entrée

Paré de blanc et de gris, le hall d’entrée affiche un style sobre et élégant. Un mobilier d’inspiration industrielle, aux tonalités chaleureuses, fait entrer en résonance de nobles matériaux tels que métal, bois et cuir.
Le hall symbolise l’entre deux par excellence, assurant la transition entre le dehors et le dedans, le passé et l’avenir de La Filature. Ainsi que l’exprime l’horloge qui orne le mur d’accueil, nous sommes ici à la rencontre de différentes temporalités. Faisant face à l’entrée, un nouvel ascenseur, tout de verre et de métal vêtu, dessert chaque niveau, effectuant, tel la navette d’un métier à tisser, un perpétuel va-et-vient.
L’ancien escalier situé dans l’entrée a été judicieusement démoli afin de recréer un nouvel ouvrage distribuant tous les étages. Ce dernier étant accessible à l’extrémité du hall d’entrée.

faubourg
faubourg

Le patio

Point phare du projet, vide structurant, le patio articule les espaces de travail et de détente tout en permettant de fluidifier les circulations.
Offrant une transparence sur tous les espaces qui l’entourent (accueil, cuisines, bar, open spaces), il fonde la lisibilité du projet et irradie La Filature d’un éclairage singulier filtré par la verrière qui le surplombe. C’est un appel vers un ailleurs. La lumière donne ici accès au sentiment de l’impalpable. Le patio est l’espace le plus haut de l’édifice. Le volume transborde le regard du visiteur qui se trouve soumis à une contemplation silencieuse et admirative d’une dimension qui le dépasse.
Le vide originel a été légèrement réduit tandis que les anciens poteaux béton ont été remplacés par des porteurs métalliques rendant hommage à l’esprit industriel des lieux. La verrière a été conservée dans ses proportions, filant jusqu’au nouvel ascenseur.
Le patio est habilement rythmé par les grandes verticales que marquent les poteaux HEA. Ceux-ci contrastent avec les grandes horizontales que soulignent les poutres en U. Ces dernières, non structurelles, habillent élégamment les nez de planchers, permettant ainsi la lecture des différents niveaux tout en établissant un seuil entre le patio et l’intérieur de l’édifice.
Ce jeu de rythme est suppléé par les panneaux verriers coulissants qui offrent une totale modularité au patio, et de fait, aux espaces qui l’entourent. Un système d’ouverture graduelle du patio vers les open spaces a été mis en place, le vitrage se transmuant en garde-corps au dernier étage.
A la fois lieu d’introspection et de partage, ou tout simplement lieu de passage, le patio est une véritable respiration dans le projet. Il symbolise l’articulation entre le haut et le bas, le Ciel et la Terre. Il est le lieu central par lequel s’effectue le tissage des liens entre les espaces mais également entre les usagers. Ouvert ou fermé, le patio peut être tour à tour lieu de contemplation et de détente ou lieu d’évènements et d’interactions.

faubourg
faubourg

Le coin repas - détente

Lieu intermédiaire entre le patio et le hall d’accueil, un espace de détente a été aménagé. Situé à proximité de l’ascenseur, il constitue l’ultime seuil articulant l’immersion première dans le bâtiment et les espaces de travail. Symbolisant un moment à part, une coupure néanmoins conviviale, cet espace est l’expression d’un mouvement concentré permettant de ne pas nuire à la tranquillité des open spaces. La couleur chaude de la paroi qui annonce ce lieu de détente, n’est pas sans évoquer les tons de la façade d’entrée dont elle semble constituer un subtil rappel. Une fine horizontale en bois, intégrée à la paroi, fait office de table tandis que la légèreté d’une imposte vitré laisse filtrer les rayons lumineux.

faubourg

Les open spaces

Ils bénéficient de l’éclairage du patio et affichent différentes ambiances et aménagements au fur et à mesure de la montée dans les étages, alternant instants de calme et dynamique des échanges.
Les piliers, habillés de briques, reprennent les traces de la trame qui a toujours existée. Elle est, elle-même, soulignée par des extensions de poutres venant ornementer l’ensemble.
Les open spaces, reliés par le patio, constituent l’occasion d’observer l’indéniable dialogue des matières qui s’instaure entre le métal, la brique, le verre, le bois et le cuir entrant à l’unisson pour un résultat exceptionnel.

faubourg

Les espaces de réunion

Tous les espaces de réunion ont été dotés d’un nom en relation avec le monde de l’entrepreneuriat - la Boite, le Forum, le Conseil, la Pépinière - chacun ayant ses particularités.

faubourg

L’escalier

L’escalier est doté d’un aspect presque sculptural. La massivité du béton constituant les marches s’enroule harmonieusement autour de la légèreté d’une faille matérialisée par le verre et le métal. Sorte d’écho au patio, cette faille dynamique semble symboliser l’ascension vers le ciel et rend palpable le passage d’un avant à un après. A la fois symbole spatial et temporel, cet escalier initiatique, si l’on peut dire, exprime à lui seul le franchissement qui a été effectué entre l’ancien et le nouveau. Au fil de ses va-et-vient, l’usager peut ainsi contempler une inattendue vitrine mettant en lumière le processus de transmutation de l’édifice.

faubourg
faubourg
faubourg